samedi 1 mars 2008

Quelques mots japonais mal traduits

Haï ne veut pas dire "oui".
Certains reprochent l'ambiguïté des Japonais, en disant que leur "oui" ne veut jamais dire "oui". Ce reproche est injuste parce que c'est la traduction qui est mauvaise. La faute appartient à la personne qui a fait répandre cette traduction. Le mot japonais "haï" est une réponse qui veut dire "J'ai bien entendu ce que tu m'as dit". Il est vrai que les Japonais pseudo-francophones traduisent tout simplement "haï" dans leur tête par le mot oui, ce qui engendre la confusion.
Tu demandes à un Japonais "Tu peux me prêter un peu d'argent?", et il te répond par un "oui". Cela ne veut pas dire qu'il te prête l'argent. Il te répondrait "Je t'écoute", s'il était conscient de ce problème de traduction.

Sayônara ne veut pas dire "Au revoir".
Déjà, ce n'est ni "Bonjour" ni "Salut".
L'emploi de ce mot est délicat. Dans les situations où une certaine formalité est exigée, ce mot veut dire "Au revoir" en effet. Mais si ta petite amie te dit Sayônara, cela veut dire "Adieu, c'est fini entre nous". Mais on ne peut pas généraliser, car ça dépend des personnes au fond. En tout cas, si quelqu'un utilise ce mot pour la personne qu'il connaît très bien intimement, il y a souvent une nuance de plaisanterie (ou bien une sorte de gêne). Pour dire "Au revoir" en japonais, "Sorédéwa mata" (A la prochaine fois) est préférable.

Konnichiwa n'est pas un mot passe-partout.
D'abord, il faut utiliser Ohayô (gozaïmasu) dès le réveil jusqu'à midi, et Konban'wa dès le coucher du soleil jusqu'à l'heure du sommeil. Donc, on ne dit pas Ohayô à une heure du matin, mais on dit Konban'wa. Mais même pendant la journée où le mot Konnichiwa est censé être utilisé comme une salutation, on doit le prononcer avec précaution.
Il y a une certaine familiarité, gênante pour certains, dans cette salutation. Si tu veux adresser la parole à un Japonais dans la rue, lui dire Konnichiwa est plutôt malpoli. Si tu veux absolument lui parler japonais, tu lui dis "Sumimasen", qui veut dire "Excusez-moi, je vous demande pardon". Mais la meilleure façon par-dessus tout est de lui dire "bonjour" en français, si vous vous trouvez dans un pays où on parle français. Si vous êtes au Japon, vous dites "Sumimasen".
Le mot passe-partout en japonais est plutôt "Dômo", dont la signification est à peu près "Je ne sais que dire". Il peut remplacer bonjour, au revoir et merci. Mais malheureusement, il ne peut être utilisé comme un mot que tu adresses à un passant. Le mot recommandé dans ce cas est toujours "Sumimasen" (se-mi-ma-sé-n).

Itadakimasu ne veut pas dire "Bon appétit".
Ce mot veut dire "Je prends la chose que vous m'offrez avec humilité". La chose peut être un repas, mais elle peut être également une récompense à votre service. Ainsi, c'est les convives qui disent "Itadakimasu", mais jamais le serveur (ce serait absurde). Celui-ci peut dire aux invités "Dôzo méshiagaré", "Veuillez accepter de prendre ce repas".

7 commentaires:

esra_irem a dit…

Je savait pas que hai ne voulé pas dire oui chui dégouté :((((
Ben ,merci a toi de me faire comprendre cette erreur -_____-
CIAOOO

fisaxij a dit…

Merci pour le commentaire :) Je viens d'entendre au JT: "Le premier ministre va-t-il dissoudre la chambre des représentants?" "HAI". Mais ça ne veut pas dire oui, mais "J'ai compris votre question".

skarfwed a dit…

Merci pour ces infos très précieuse !!
Continu à nous en apprendre !!
A++++++

Anonyme a dit…

Salut ! Lorsque j'explique le sens de " itadakimasu" en français, je dis que cela veut dire " je suis votre humble hôte " !

fisaxij a dit…

On dit itadakimasu quand on mange chez soi, ou même tout seul. Certains croient que cette civilité est destinée aux dieux. Je ne sais si c'est vrai.

dorama a dit…

Intéressant ça, je fais un renvoi.

Makhno Yinyang a dit…

Merci beaucoup pour ces précisions fort utiles.
Participant parfois à l'activité de fansub, surtout en correction, sur des anime japonais, faites d'après des traductions anglaises, terrible,:D ,
je dois parfois retrouver des expressions japonaises à l'écoute et ensuite en recherches sur le net, pour corriger de mauvaises traductions. L'anglais langue prosélyte, n'hésite pas à faire dire "merci mon Dieu" à la place de "yokatta" à un samurai de l'ère Edo.
:D
C'est donc à l'occasion d'une de ces recherches que je suis tombé sur votre blog, je vous remercie grandement pour cela.
ありがとうございます
PS. Voici un dictionnaire participatif que vous connaissez peut être, sinon, vos lumières y seraient très appréciées.
http://www.dictionnaire-japonais.com/index.php