vendredi 5 décembre 2008

Je vous en supplie, pas d'inepties comme ça!

 J'ai reçu ce courriel hier. Entre crochets, c'est moi.
Hello,
Votre blog, 'cho omoshiroï' ! [trop intéressant] Même si je ne comprends pas tout. Vous êtes traducteur, mais il me semble que vous n'avez aucune chance de trouver un job dans ce domaine, surtout si vous avez plutôt appris le français littéraire. Et encore moins de chance, de trouver un tel job à Aomori, sauf dans le domaine nucléaire, avec la centrale de Rokkasho. Est-ce qu'il y a déjà 5 mètres de neige à Aomori ?
Je me souviens bien qu'il y a même un système d'eau chaude sur l'avenue principale pour faire fondre la neige.
Heureusement que vous pouvez encore compter sur vos parents pour vous aider, même à 41 ans. De toute façon, aucune entreprise japonaise ne voudrait embaucher quelqu'un qui a CV comme le vôtre ! Vous êtes marginalisé et bon pour faire le 'Freeter' [employé intérimaire], et encore....
 5 mètres de neige? Il paraît qu'il connaît très bien le Japon, dites donc. Pédophiles, chômeurs, consanguins, bienvenue à Aomori? La centrale nucléaire de Rokkasho embauche toujours des traducteurs-interprètes? Ouais... il est au courant, bien sûr... Et qu'est-ce qu'il veut dire par 'le français littéraire'? C'est un peu comme l'arabe classique? G o6 appris le franC SMS, je croit ke sa fé gagné, non? Mais comme même!
 J'ai eu l'extrême gentillesse de répondre à cette ânerie.
'Heureusement que vous pouvez encore compter sur vos parents pour vous aider, même à 41 ans.'
Mais d'où sortez-vous cette connerie? Mon père est décédé il y a douze ans et c'était un ouvrier. Il me semble que vous n'êtes même pas au courant que le Japon est un pays démocratique. Vous vous plaisez dans la caricature et les clichés, faites ce que vous voulez, mais ne m'écrivez pas des inepties comme ça.
Honte à vous.
 Je me demande vraiment où ils ont entendu cette idiotie 'Au Japon, il faut le CV des parents pour avoir un bon boulot', car j'en ai déjà été embêté par d'autres 'moi, je connais bien le Japon'. Est-ce une légende urbaine du Japon très connue en France? Moi, j'ai fait mes études à l'école nationale des langues étrangères à Tokyo (le nom officiel en français est l'Université de Tokyo des langues étrangères, mais je le trouve peu heureux, car cette école n'a rien à voir avec l'Université de Tokyo), mais franchement, je ne connais presque aucun ami qui ait été embauché grâce aux parents. Si ça existe, c'est une histoire du fils à papa qui n'a pas sérieusement fait ses études. C'est bon pour la mauvaise série télévisée. Et mon école n'a rien à voir avec ces universités privées que fréquentent les oisifs riches presque illettrés. Ils ne sont même pas la majorité des étudiants japonais, et alors, pourquoi ce cliché ridicule? (Est-ce la faute de mes compatriotes bizarres qui adorent trop les clichés sur les Japonais? Il faut se méfier des Japonais qui parlent de leur civilisation!, sauf moi bien sûr ;-p)
 J'aurais regretté d'avoir envoyé ma réponse dans un emportement. Très mauvaise, mais c'était peut-être une plaisanterie... Mais hélas, j'ai eu droit à sa réponse pire que le message précédent...
Désolé,
Mais si vous cherchez du travail, comme vous le dites sur votre blog, et que vous avez 41 ans, que vous avez étudiez 10 ans à l'université en France ? [J'ai vécu en France pendant dix ans, mais je n'ai pas fait dix ans d'études en France quand même.]
Donc vous n'avez pas réussi à obtenir le doctorat. Vous avez essayé, c'est déjà beaucoup. [Ouais, j'ai fait la déprime...]
Il semble que vous ayez de sérieux problèmes pour subvenir seul à vos besoins ?
Votre père est décédé, mais son entreprise de fabrication de sauce de soja, existe encore n'est-ce-pas ? [C'est étonnant comment il peut s'obstiner à garder sa chère image du Japon.]
Grâce à cela vous subvenez à vos besoins, et puis vous habitez sans doute dans la maison parentale ?
Sinon, dites moi pourquoi c'est faux, puisque mes déductions résultent des renseignements que vous donnez sur vous dans votre blog ?
Et en plus, la nuit vous surfer au lieu de dormir ? [Il est vrai que je lui ai envoyé ma réponse à 3h du mat, mais je vais au lit à minuit tous les jours.]
Alors j'en déduit que vous ne devez pas vous lever de bon heure pour aller travailler.
Sachez cher monsieur que je connais très bien le Japon, de même que Aomori. [Oui, oui, bien sûr, je n'ai aucun doute là-dessus.]
La honte devrait plutôt vous envahir vous ! pourquoi moi ? je ne suis [pas] né dans le pays de la Honte, le Japon. [Ca, c'est un compliment.]
Vous êtes agressif dans votre réponse alors que je vous envoyé un message amical. [Est-ce que quelqu'un peut comprendre comment il peut trouver amical son message tellement irrespectueux et insolent envers moi??? Même à 41 ans, je dois demander l'aide de mes parents pour trouver un boulot, 'le Japon, c'est un pays comme ça, je le connais très bien', c'est ce qu'il dit, et il le trouve amical???]
Parce qu'à 41 ans sans travail au Japon, c'est la honte suprême !
Et célibataire, alors c'est encore pire ! [Mais qu'est-ce qu'il a contre le célibat?...]
Dans la société japonaise, on dira que vous êtes bizarre, que vous n'êtes pas 'futsu' [normal]. Je vous plains, [Les Japonais doivent être normaux, suivant respectueusement les normes japonaises. C'est ce qu'il croit, je ne sais pourquoi. Même mes compatriotes ne me demandent pas d'être un Japonais 'normal', à moi qui ai vécu longtemps à l'étranger, mais lui, le nipponomane, me l'exige!]
Enfin, le Japon est loin d'être une véritable démocratie comparable aux pays d'Europe et autres. [Vive la Sarkozie!]
Sincèrement, ce ne serait pas vous qui écrivez des conneries dans votre blog ?
Que savez vous de la démocratie ? on n'apprend pas cela en littérature mais en droit. [Mouais, apparemment, c'est son très grand complexe, la littérature...]
Si votre père était un ouvrier, comment avez vous pu financer vos études ? Même en France, il faut de l'argent pour vivre, bien que les frais de scolarité sont ridicule à côté du Japon, où l'éducation est une  comme une marchandise qui coûte chère. [Les bons étudiants peuvent bénéficier d'exonération des frais d'études et d'une bourse (qu'on doit rembourser, mais tout de même). Et lui, c'est LE spécialiste du Japon!]
Certainement, que vous ne regardez plus votre pays comme il y a dix ans, vous en percevez maintenant tous les gros défauts.
Personne ne vous embauchera plus au Japon sauf comme 'Freeter'. [Il croit ce qu'il a entendu. Chapeau.] Même dans le domaine de la traduction, on ne vous donnerait que 1800 yens de l'heure. C'est honteux, n'est-ce pas !
Conclusion, vous êtes impoli et agressif, tout le contraire d'un Japonais. Vous êtes vraiment Japonais ou bien vous vous moquez des gens sur votre Blog ? [Mais pourquoi doit-il toujours se dire 'Les Japonais, ils sont comme ça'?]
Surtout qu'on ne peut pas bien vous voir sur la photo.
Vous êtes peut-être un de ces maudits français qui se fait passer pour un Japonais ? [Si je ne conviens pas à son image des Japonais, il veut m'enlever la nationalité japonaise?! Quel monde merveilleux! D'ailleurs, les 'Japonais' n'ont pas forcément la physionomie des Japonais ces jours-ci. Il y a des 'blancs' qui ne parlent que japonais.]
Si tout cela est faux, merci alors de me dire ce que vous faites exactement ? [Mais je le dis ouvertement: j'effectue des traductions. J'admets que l'argent que j'en tire n'est pas suffisant, mais alors?]
Enfin, il n'y a pas d'âge au Japon pour rester chez ses parents, c'est très courant, n'est-ce pas ? [Et alors? J'ai passé dix ans en France, je suis retourné à mon pays l'année dernière et je vis actuellement chez ma mère. Je partirai ailleurs l'an prochain, je n'en sais rien. Il est intéressant de constater que l'homme qui disait "Je connais très bien le Japon" tout à l'heure se transforme soudain en champion des valeurs familiales françaises. Il n'arrive pas encore même au niveau Tanguy. ;-p]
C'est vrai qu'il y a beaucoup de choses honteuses au Japon dont il vaut faire comme si elles n'existaient pas et ne jamais en parler. [Peut-être qu'il n'a jamais lu mon blog qu'il trouve 'trop intéressant'.]
 Je mets sur l'accueil de MySpace les photos de la maison que j'ai habitée quand j'étais petit, mais mon père avait fermé l'usine même avant que je ne sois né. (Ce n'était qu'une toute petite usine, mais cette personne parle de 'l'entreprise de fabrication de sauce de soja' mdr) Il était concessionnaire de voitures après, mais il a été licencié en refusant la mutation. Tellement il était attaché à la région. Mon père que je connaissais était un pompiste. Je le regrette toujours, et si j'ai honte de mon état actuel, c'est seulement envers lui.
 Je recherche un emploi fixe parce que j'ai marre de l'instabilité. Et cet homme sort ce mot qu'il a entendu quelque part: Freeter. Est-ce qu'il connaît le sens de ce mot? Je ne crois pas. (C'est un autre mot diabolique qui est fait de free [anglais] et Arbeiter [allemand].) Ce sont des mains-d'oeuvre, et je dois m'y mettre? (Je respecte les ouvriers, mais je ne sers pas à grand'chose comme une main-d'oeuvre.) Et lui, il connaît la réalité du Japon comme ça? Mais il me prend pour qui?
 Je ne sais pas vraiment, mais peut-être est-ce une zemmouritude (qui se veut anti-gauche politiquement incorrecte) qui est maintenant à la mode en France apparement. Qu'il soit conscient de ce que tout ce qu'il dit n'est que la caricature du Japon actuel, je ne pense pas que c'est trop demander.

P.S. Je crois que j'en ai déjà parlé dans ce blog, mais la fameuse thèse de 'la civilisation de la Honte' est celle de l'Américaine Ruth Benedict, qui a eu une très mauvaise idée de conseiller à Roosevelt de ne pas toucher au régime impérial au Japon. Je n'ai aucune obligation de respecter cette image du Japon, très 'vue d'ailleurs'.

P.P.S. Ce qui me fait le plus marrer est son raisonnement niveau CM2.

Vous avez fait les études littéraires.
Donc vous ne connaissez que la littérature.
La littérature, ça fait pas gagner.
Donc vous n'êtes bon qu'à faire le travail intérimaire.




 Comme ça, il croit parler du Japon, mais en vérité, il ne fait que dévoiler ses anciens préjugés d'un parvenu petit-bourgeois très très moyen (oups! je fais la déduction de merde comme lui!) ;-p
 Et ce qui m'énerve plus que tout, c'est qu'il y a peut-être des Japonais typiques et sympathiques tout à fait son genre, qui répondraient à ce mépris sournois et "amical", par un sourire ambigu, et il l'espérait de ma part!!! grrrr

 Je vous préviens. Si vous récidivez, je publierai votre nom. Vous serez couvert de honte même dans votre pays glorieux. Pensez à vos proches.

12 commentaires:

christian a dit…

Bonjour,

J'ai été très surpris en lisant cet article: je pense que la personne cherchait à vous énerver sciemment dès le départ (sinon, ses motivations n'auraient pas de sens).

Peut-être n'aurait-il fallu pas répondre et mettre directement le mail à la poubelle. J'ai moi aussi reçu ce genre de message (en anglais, français et japonais), m'informant "gentiment" que je devrais arrêter d'écrire ou d'autres conseils "amicaux".

Il y a une expression étrange que n'utilisent pas les français en général (à moins d'être allé au Québec) "maudits français" . L'écriture est également très "jeune" (certainement collège/lycée et non CM2 car le niveau a énormément baissé: dans les forums, les nouvelles générations de 16-17 écrivent un peu comme cela).

Ne vous en faites pas.

fisaxij a dit…

Bonjour, merci pour le commentaire.
J'ai écrit cet article au début pour mes amis myspaciens, mais je l'ai publié ici, car je me suis dit qu'il pouvait être "instructif" en un sens.
Je connais la chanson de Linda Lemay, mais je ne savais pas que l'expression "maudit français" était typiquement québécoise. Comme ça, on apprend tous les jours :)
Je pense moi aussi que je n'aurais pas dû répondre à ce message, mais comme on dit dans ma région: しゃべねばしゃべねてしゃべらえるし、しゃべればしゃべたてしゃべらえるし、おなししゃべらえるんだら、しゃべてしゃべたてしゃべらえだほうがなんぼよがべ。Traduction: Si je le dis pas, on me dit "Tu l'as pas dit"; si je le dis, on me dit "Tu l'as dit"; si c'est pareil dans les deux cas, combien il vaut mieux me voir dire plutôt "Tu l'as dit" après que je l'aurai dit! Cette parole montre bien la mentalité des gens du Tsugaru ;-D

fisaxij a dit…

Un détail significatif: Il ajoute "san" à son propre nom. Il n'a pas d'amis japonais pour lui faire remarquer que cela ne se fait pas. Et comme ça, il a écrit des articles sur le Japon pour un site français connu. Mais bon, il peut faire ce qu'il veut. D'ailleurs, ça se voit qu'il n'a pas de vrais amis japonais même en habitant au Japon. C'est probablement pour cela qu'il m'a écrit ces débilités.

johan a dit…

C'est désolant.

J'espère que vous n'aurez pas pris son message insultant trop à cœur. Personnellement, en tant que lecteur de vos blogs, je me fiche complètement de votre âge, de votre condition de célibataire (que je partage avec vous ^^) ou que sais-je encore ?
Vos articles sont intéressants, riches, remplis d'humour et de recul. Adéquation de qualités bien assez rare sur la blogosphère pour mériter d'être signalée.


Ps: et mettre "-san"
à son propre nom quand on se veut un minimum spécialiste du Japon, c'est effectivement une bonne façon de se discréditer ^^"

fisaxij a dit…

Merci pour le commentaire ;)

Ne vous inquiétez pas, l'esprit borné ne peut me toucher.

Un de ses raisonnements qui m'a intrigué au début, c'est ceci: "dix ans d'études en France ne suffisent pas pour obtenir le doctorat". Je vois qu'il connaît deux ou trois Japonais richissimes qui sont allés faire les études en France avec l'équivalence bac, et il croit tout bêtement que tous mes compatriotes qui font les études à l'étranger sont comme ça: "Je suis pas doué pour les langues étrangères, donc je vais faire mes études à l'étranger avec l'argent de papa! Comme ça, je pourrai parler français couramment!" Quand il parle du "français littéraire", il croit sans doute que je suis un de ces "Djaponais" qui ânonnent le français. Et il ne me connaît même pas. Si ce n'est pas le racisme, comment ça s'appelle? Et comme tous les racistes, il doit crier: "Moi, raciste???" Lamentable.

D'ailleurs, il n'est pas au courant que les universités françaises reconnaissent l'équivalence de certaines maîtrises japonaises. Il ne connaît pas grand'chose sur le Japon, mais je me demande s'il a même le droit de parler de son propre pays ;-p (Enfin, ce n'est pas très connu, je reproche son ignorance, parce que c'est lui ;-D) Pour moi, il est plutôt "normal" d'obtenir la maîtrise avant d'aller faire les études en France.

Enfin, ça me fait rigoler de voir qu'il parle du "CV comme le vôtre" qu'il n'a jamais vu. Je suis désolé pour ce SPECIALISTE du Japon, mais mes compatriotes sont impressionnés par mon CV... C'est dommage qu'il ne connaisse que les Japonais médiocres, mais il les mérite bien.

Je prends généralement la défense des Français résidant au Japon qui n'ont pas forcément la bonne réputation. On dit souvent: "Ils sont arrogants et orgueilleux, et ils ne comprennent rien!" Malheureusement, je dois constater qu'il y a des gens comme ça.

En tout cas, son excuse ne sera pas acceptée.

Alex a dit…

Merci de nous avoir partagé ces deux lettres, purs moments de bonheur. :D Votre correspondant devait être un troll, je ne peux pas imaginer qu'on puisse involontairement être aussi bête.

chris a dit…

Je viens de recevoir un commentaire sur un de mes articles signé de votre blog:
"C'est pas bon ton blog, tu fais n'importe quoi, je vois que tu ne connais rien à la littérature japonaise"

Est-ce vraiment vous? On dirait le style de cette jeune personne, mais...

fisaxij a dit…

Mais non, ce n'est pas moi. D'ailleurs, je n'ai jamais fait de commentaires que sur MySpace et Facebook. Est-il signé de mon vrai nom? J'ai ma façon de signer, et si c'est signé comme "Hisashi Fukui", je peux dire que cette personne ne me connaît pas. Mon intuition me dit qu'il ne s'agit pas de la personne en question (qui n'est pas tellement jeune apparemment), mais quelqu'un d'autre qui a une idée saugrenue de vous faire ce canular en lisant mon blog... C'est très embêtant. Bon, je vais aller découvrir votre blog :)

chris a dit…

Merci. C'est bien ce que je pensais.

fisaxij a dit…

IMPORTANT:

Un individu qui se fait passer pour moi envoie des messages insultants aux personnes qui ont laissé des commentaires pour ce billet.

Par conséquent, je vous conseille de ne pas associer le lien à votre pseudo, au moins pour cette entrée. (Je ne veux pas de commentaires anonymes non plus. Merci de votre compréhension.)

Robert Patrick a dit…

Je ne comprends même pas que vous ayez eu la politesse de répondre à un tel connard.

fisaxij a dit…

J'espère que vous ne recevrez pas de message insultant à cause de ce commentaire...