mercredi 4 février 2009

Le racisme réciproque

 Je peux dire que les Japonais ne savent pas trop en général ce que c'est que le racisme. Souvent, on reste dans l'ignorance totale, et même les gens sympathiques et gentils (ou cultivés!) peuvent montrer une attitude raciale sans aucune honte.
 Mais alors, ne fait-on aucune éducation antiraciste aux écoles japonaises? Si, juste un petit peu. Alors ce petit peu, comment est-ce?
 C'est à peu près comme ça.
 "Imagine que tu voyages à l'étranger. Et les gens se moquent de toi et te méprisent, parce que tu ne leur ressembles pas. Tu seras content? Non! Donc, si tu ne veux pas être traité comme ça quand tu voyages à l'étranger, tu dois être gentil auprès des étrangers qui vivent au Japon."
 Ainsi, les Japonais expliquent le racisme par la réciprocité, et ils n'entrent jamais dans la vraie question de la discrimination sociale où tout est désespérément unilatéral. D'ailleurs, la plupart des Japonais croient sincèrement qu'il n'y a pas de racisme au Japon, parce que le racisme, c'est une notion importée de l'étranger. C'est ce qu'on a entendu parler. C'est un problème des autres.
 Je trouvais toujours bizarre que même les antiracistes ne sortaient presque jamais de cet argument naïf et inutile, mais je commence à me douter que cet antiracisme japonais qui ne vaut rien a bien sa place dans l'histoire moderne de ce pays.
 Quel peuple à part les Japonais aurait pu inventer cet antiracisme fondé sur la réciprocité? Ils étaient les seuls "blancs d'honneur" sous l'apartheid sud-africain, et ils n'ont officiellement témoigné aucune honte par rapport à cela. C'est le seul pays qui soit passé du tiers monde au "premier monde" au cours du 20e siècle. (Le mot "tiers monde" apparaît après la Deuxième Guerre mondiale, donc c'est un anachronisme, mais bon...) Il n'y a que les Japonais qui puissent être à la fois objets et sujets du racisme en un sens.
 D'ailleurs, c'est pour cela que les Occidentaux se sentent obligés de tolérer plus ou moins les expériences dégoûtantes au tiers monde, mais ils crient au racisme s'ils sont traités de gaïjin (étrangers). S'ils vivaient en Afrique noire, ce serait indécent de dire que les autochtones se montrent "racistes" envers eux. Mais ils ne sentent pas ce besoin de retenue au Japon. Ces expatriés sont bien contaminés par l'idée saugrenue du "racisme sensationniste" à la japonaise à la longue, selon lequel tous les problèmes de la discrimination sociale sont réduits aux sentiments désagréables. Mais le racisme n'a rien à voir avec ces sentiments, c'est bien le problème de la structure sociale. Donc, ces "blancs" qui vivent au Japon depuis longtemps et qui dénoncent le racisme japonais, ils sont bien japonais, je constate! :) Car ils font l'expérience d'être à la fois sujets et objets du racisme. Enjoy! :)
 Et ce qui est le plus grave, c'est que les Japonais continuent à cacher leur propre problème de la discrimination sociale à l'intérieur de leur pays, à cause de cette compréhension tout à fait insuffisante de la notion du racisme. Le racisme à dénoncer est pour le moment fondé sur la réciprocité. On n'a pas encore le moyen de parler de la discrimination sociale où les forces unilatérales s'exercent des deux côtés, violence froide et violence chaude.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

j'ai lu , un tas de connerie, c'est magnifique, est ce que t'est un nigaud ? ou te le fait expres? le japon est certainement le pays le plus raciste au monde, c'est culturel ...blanc, noir, sud-americain, coreen, chinois... tout le monde le sait et beaucoup de japonais le revendique.tu peut continuer a ecrire tes merdes sur ton blog, tu resteras juste un frustre qua vecu chez les etres humains quelques annees , avec tes bla bla " je me sens un bon citoyen " t'est pitoyable, de toute facon ton pays de merde est en train de disparaitre a feux doux.

Anonyme : LE VRAIS a dit…

J’allais vous féliciter pour votre billet, lorsque je suis tombé sur l'unique commentaire (affligeant) du dit "Anonyme" pour ne pas le citer.
"Anonyme" n’a visiblement rien compris a ce qu'il a lu...
En tout cas merci pour votre éclairage culturel.

fisaxij a dit…

Merci pour votre commentaire.
Le pire est qu'il ne se rend pas compte qu'il ne comprend rien et qu'il récidive...

wootsuibrick a dit…

Très beau texte. En effet très éclairant.
le meilleur que j'ai lu sur la toile à propos du sentiment "raciste" au japon.
J'ai juste un doute sur un élément de votre texte...
La Corée du sud aussi n'est-elle pas passé de tiers monde à pays riche au XXème siècle?
Puis au sujet de ce que vous disiez au sujet d'Aomori dans un autre article je comprend mieux les blagues de mes camarades japonais sur internet à propos d'un autre des leur qui vient d'Aomori.

fisaxij a dit…

Merci pour le compliment :)
En effet, la Corée du Sud est désormais un pays riche, mais son ascension était assez tardive. Par contre, le Japon a gagné la guerre contre la Russie en 1905.
Et qu'est-ce qu'ils disent des gens d'Aomori? grrr ;p

Atémi a dit…

Ne vous méprennez pas!je suis d'origine africaine,j'ai la nationalité francaise et mon nom et mon prénom font ensemble qlqchoz de très nippon.Je me demandais donc,si par rapport a cela,ils auraient un comportement agressif ou raciste a mon égard.Je sais que le japon n'est pas super raciste (fin 20e siècle que l'un de leurs manga avaient pour héroine une africaine rechercant ses origines en France cherchez Nadia le secret de l'eau bleue si vous voulez vérifier) je me suis documentée,et ce n'est pas aussi affreux que ske je pensais.
Si vous me répondez, allez sur www.a-chan96.skyrock.com pour que cela soit possible,et lisez mon article sur le racisme,s'il vous plait.
Arigato gozaimasu,merci mingui (merci bcp en lingala 2nd langue officielle du Congo Brazzaville,mon pays)

Anonyme a dit…

Bonjour, je suis E.V.L (16 yrs) Français et d'origine Africaine; je sais que je suis sans doute issu de sang d'esclaves, enfin une probabilité d'après mes statistiques qui serait de 30%, mais cela ne fait rien car pour moi, nous sommes tous des frères, des êtres partageant un même destin, on vient de la poussière et nous retournerons tous à cet état de poussière, bref, on a tous le sang rouge, on va tous au WC, on est tous sexué, on est une seul et unique RACE: L'HUMAIN, peu importe les traits spécifiques qui nous diverge,( yeux bridés ou non, grosses narines ou non, grosses lèvres ou pas, cheveux crépus ou pas, grand ou petit, riche ou pauvre, intelligent ou non...)
Je trouve votre article super et très révélateur, d'ailleurs au plus profond de mon être je considérai le Japon comme étant le plus bel endroit du monde, d'ailleurs il l'ai toujours en mon sein, mes tous ce que je vois écrit, et tous ce que j'entend ne me donne plus envie d'aller vivre un de mes plus grands rêves, visiter et explorer le Japon, sa culture, ses moeurs...
J'aime vraiment le Japon et ses habitants, tous sans exception, racistes comme non racistes, mais cela m'a fait mal de voir que le racisme était bien présent partout, ce fléau ne cessera donc jamais, d'opprimer des grands peuples tels que les Japonais.
Franchement, hier soir j'ai regardé sur la chaîne Voyage, un reportage sur le Japon et cela m'a donné plus d'entrain afin de contempler sur place, ce fascinant et merveilleux Pays, j'avais même projeté d'apprendre cette si belle langue, et là je m'informe un peu plus sur le Japon et je tombe sur cette inexorable vérité!
Bref, c'est pas pour maintenant qu'un Noir (étranger) ira au Japon.

Shosho a dit…

Bonjour
Je suis métissée japon et bien d'autres mélanges ethniques.
Le Japon n'est même pas conscient que ce qu'il fait quotidiennement est du racisme.
Mais il faut le dire qu'il y a énormément de racisme au japon (certes, peut être moins violent que l'occident, quoi que...)

Je trouve qu'il y a une espece de "calssement pyramidal" des ethnies au Japon. Je parle bien sur en general, et c'est une chose qui est entierement basee sur mes experiences personnelles durant mes 20 premieres annees de ma vie.
*Tout en haut de la pyramide, il y a les blancs aux yeux bleus avec un petit visage et un grand nez. les occidentaux. Et en particulier les américains.
*En dessous, il y a les JAPONAIS.
*En dessous, il y a les autres étrangers non blancs (mais pas asiatiques)
* Tout en bas de l’échelle, il y a les asiatiques.

Apres c'est vrai qu'il y a une ignorance inouïe par rapport au reste du monde.

Une fois, après le 911, une dame m'a dit que c’était parce qu'il y avait des "AFGHANISTANES" (Afghanistan jin) comme moi que la sécurité au japon est menacée (super hein)
Bref j'ai tellement d'anecdotes comme ça que j'en oublie..

Le pire c'est quand je suis bronzée (plus que d'habitude parce que je suis naturellement mate de peau). J'entends des remarques par dizaines venant de toutes classes sociales, tout ages, tout sexes en faisant une remarque sur ma couleur de peau. Si c'est pas ma peau c'est ma corpulence. Si c'est pas ma corpulence c'est le visage.

Heureusement ou malheureusement j'ai un nom de famille japonais, qui fait rire tous ceux qui l'entendent. 60% des commentaires après ce rire est "Mais vous savez que vous faites pas du tout Japonaise??" "Vous etes sure que vous vous appelez comme ca??""Vous savez manger avec des baguettes?" "Vous aimez le natto?"
Bref ces remarques et questions stupides aussi, j'ai eu le temps de les accumuler en 20ans (et ca continue a chaque fois que je rencontre un japonais)

Bien sur, le racisme existe partout, et il y a bien des pays ou le racisme est beaucoup plus agressif voir violent, ou je dirais beaucoup plus.. explicite.

C'est justement ses "micro-agressions"(http://www.japantimes.co.jp/text/fl20120501ad.html) quotidiennes qui font que le Japon se catégorise selon les pays les plus (peut être) racistes, du moins, très difficile a vivre pour ceux qui sont différents...