mardi 6 mai 2008

Je suis allé à la ville d'Hakodaté

Malheureusement, je n'ai pas d'appareil numérique, donc il n'y a pas de photos prises par moi :(
La ville d'Hakodaté est une ville d'Hokkaïdo, le seul site historique (désigné par l'État) qui se trouve sur cette île. J'ai pris le train pour y aller en passant par le tunnel Aomori-Hakodaté, le tunnel le plus long du monde. C'est la première fois que j'aie emprunté ce chemin. J'étais déjà allé à Hakodaté plusieurs fois, mais en bateau.
Le site le plus connu d'Hakodaté est le vestige du château Goryôkaku, construit selon le modèle de l'architecte français Vauban.

Plan de la citadelle de Lille

Vestige du château Goryôkaku

On commença à construire le château Goryôkaku en 1857. Mais pourquoi l'a-t-on fait d'un style français?
Le Japon ouvrit ses frontières en 1854, plus précisément deux ports de plus que Nagasaki, le seul local qui ait été ouvert seulement aux Hollandais et aux Chinois pendant plus de 200 ans. Ces deux ports étaient Shimoda et Hakodaté. La France n'avait pas conclus le pacte au début, mais un bateau français passa près d'Hakodaté, qui fit un naufrage dans les parages. Les habitants d'Hakodaté sauvèrent ces équipiers malgré l'absence du pacte entre la France et ce pays d'Extrême-Orient qui venait d'ouvrir aux étrangers. Les Français furent émus par l'humanisme des habitants de cette ville du nord, et ils leur donnèrent leur technologie d'architecture dès la conclusion du pacte de commerce.
Mais le gouvernement des samouraïs était menacé du coup d'État par les rebelles impériaux à l'époque. Le coup réussi (1868), le reste du shôgunat fuit Edo (Tokyo) jusqu'à Hakodaté. Le dernier shôgunat provisoire fut installé au château Goryôkaku, et quelques Français participèrent au gouvernement en tant que ministres. La guerre d'Hakodaté entre le shôgunat provisoire et le nouvel Empire fut courte, et c'est l'empereur qui l'a gagnée malheureusement. Cette histoire mal connue explique la raison de l'accueil diplomatique plutôt froid des Français par l'empire.
Je crois que les nipponophiles français peuvent être fiers qu'il y avait des Français qui faisaient parti du dernier gouvernement des samouraïs :) J'ai pensé qu'il s'agissait de l'histoire d'Hakodaté quand j'ai entendu parler du Dernier Samouraï avec Tom Cruise, mais ce n'était pas le cas. D'ailleurs, même si ce film hollywoodien est basé sur un fait historique, l'appellation de samouraï n'est qu'abusive, puisque les rebelles dans cette histoire soutiennent l'empereur eux aussi. Ce n'est qu'une faction des dissidents du nouvel Empire de Meiji, qui étaient nombreux. Les Français n'ont qu'à faire un film sur les derniers samouraïs véritables.
Hakodaté reste une ville internationale qui accueille beaucoup de touristes. Il y a pas mal de chrétiens, catholiques, protestants et orthodoxes. Même si elles n'ont rien à voir avec l'architecture imposante en Europe, la ville héberge des églises et des abbayes, plutôt coquettes en réalité, dans ce pays qui ne compte pas beaucoup de chrétiens.
La vue de la ville du mont Hakodaté est très connue. On l'appelle "la vue nocturne d'un million de dollars".


2 commentaires:

William Fox a dit…

Le Japon me fera toujours rêver, avec les pays du Nord comme la Norvège et l'Islande, tout y est si grand et à l'air si vivant.
De plus, l'histoire Japonais m'a l'air très intéressante :D

hamid a dit…

superbe site même y'a pas de photos comme vous l'avez dis. si intéressé au tourisme voir mon blog sur les sites touristiques au maroc : www.tourisme-tourisme.blogspot.com